Sur le rêve noir
  • Éditeur québécois

« Sur le rêve noir » explore les liens qui unissent et séparent. Cette quête génère une réalité transbordée dans le rêve, pour que le voyage élargisse la toile humaine jusqu’à l’extrême fragilité des êtres. Regards imaginés, regards renversants, comme percées, font liaison entre la vie et la mort.
Dans l’espace et le temps, corps et idées, corps et pensées se conjuguent, se lient. Mais les états d’imposture des êtres reflètent un sentiment d’illégitimité prégnant, difficile à surmonter qui devient anachronisme et amène à des états de survivance. L’écriture se construit à partir de l’architecture des liens, liens mythiques, mère et fils, entre autres, tableaux des origines s’offrant aux mémoires et forgeant le devenir précaire du monde.