Lettres québécoises. No. 160, Hiver 2015
  • Éditeur québécois

Comme à chaque numéro, Lettres québécoises réussit un tour de force, soit celui de nous faire pénétrer dans l’univers d’un écrivain ou d’une écrivaine, et ce d’une manière toujours aussi surprenante et révélatrice : grâce à l’autoportrait. On y découvre ici Michaël La Chance vu par lui-même, à travers ses questionnements, sa poésie, ses postures, ses réflexions intimes. Ailleurs dans la revue, un dossier sur les résidences d’écrivains, une solution souvent privilégiée par les auteurs pour mener à terme leurs projets. Le livre-fleuve 666 Friedrich Nietzsche, dithyrambe beulblique de VLB, le roman Solomon Gursky de Mordecai Richler, récemment traduit chez Boréal, et le recueil de Carole David, L’année de ma disparition, font notamment partie des critiques de cette édition.