Le piège Énergie Est
  • Éditeur québécois

L’oléoduc Énergie Est n’est pas qu’un simple tuyau où couleraient 2 000 litres de pétrole à la seconde. Donner le feu vert au projet de TransCanada, c’est s’exposer à des risques majeurs de catastrophe écologique (860 cours d’eau traversés, déversement possible de l’équivalent de 36 déraillements à Lac-Mégantic) pour de bien faibles retombées économiques. C’est aussi s’enfermer dans une logique capitaliste délétère qui nous pousse à extraire et à consommer toujours davantage de pétrole sale, fortement générateur de gaz à effet de serre. Par le fait même, c’est abandonner les indispensables cibles en matière de lutte contre les changements climatiques afin d’éviter une hausse dramatique de la température du globe. Éric Pineault rassemble les pièces du casse-tête Énergie Est et expose tous les pièges du complexe des sables bitumineux pour bloquer sans compromis ce projet de pipeline. En ce début de XXIe siècle, nous avons une responsabilité climatique historique. La transition énergétique est incontournable. Le monde nous regarde.

En partenariat avec la Fondation Coule pas chez nous !

Table des matières

Table des matières
Le piège Énergie Est 1
préface – Il faut parfois dire non pour avancer 11
introduction 19
1Le projet 31
Énergie Est, un projet colossal 32
quelques mythes à déboulonner 109
2Le complexe des sables bitumineux 113
Bienvenue dans l’ère des hydrocarbures extrêmes 114
L’origine du complexe extractiviste des sables bitumineux 119
La pression capitaliste à extraire comme moteur 143
Les ancrages et les effets économiques de l’extraction 157
3Le devoir de résister 162
Keystone XL 164
Northern Gateway 168
Trans Mountain, Trailbreaker… 171
Tirer les leçons 173
L’opposition à Énergie Est s’organise déjà 182
Entrer en Blocadie ! 184
conclusion 186
notes 201
annexes 226
chronologie sommaire du projet énergie est au québec 229
ressources et liens 234