Les grands commis et les grandes missions de l'État dans l'histoire du Québec

Livre numérique

Les grands commis et les grandes missions de l'État dans l'histoire du Québec
  • Éditeur québécois

L’histoire de l’administration publique est faite des personnes et des activités qui ont contribué à l’exécution des décisions des autorités politiques d’un État. Cet ouvrage est consacré à ces individus de haut calibre qui ont participé à l’essor du Québec à partir de postes stratégiques dans les organisations publiques, ainsi qu’aux diverses missions de l’État à travers les âges. Chacune des cinq parties de l’ouvrage correspond à une période, de la Nouvelle-France jusqu’à la fin du XXe siècle. Elles comportent toutes deux chapitres, le premier traçant le portrait d’un grand commis de l’État québécois, qui s’incarne dans un personnage ou une fonction, le deuxième exposant une grande mission de l’État liée au travail de ce personnage ou de cette fonction. Le témoignage éclairé d’un haut fonctionnaire contemporain vient clore chaque partie.

Cet ouvrage offre l’occasion de découvrir (ou de redécouvrir) les fonctions de l’intendant et du secrétaire de la province de même que les grands personnages qu’étaient Étienne Parent, Siméon Le Sage et Michel Bélanger. Il constitue une façon unique d’explorer les multiples sphères d’intervention de l’État québécois, que ce soit la justice, la police et les finances, le parlementarisme, la démocratie et la constitution, l’agriculture, la colonisation, l’immigration, les travaux publics et les municipalités, l’éducation, la culture, la santé et les affaires sociales, l’énergie, les ressources naturelles et l’économie. Réunissant les contributions de spécialistes de différents domaines comme l’histoire, la politique, la sociologie et l’administration publique, il donne aussi la parole à de hauts fonctionnaires de talent : Yves Martin, Louis Bernard, André Trudeau, Gérald Grandmont et Diane Wilhelmy. Ces regards croisés produisent un panorama unique de l’histoire administrative du Québec qui peut alimenter la réflexion des uns et favoriser la compréhension des autres.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Présentation de la collection "Administration publique et gouvernance" 4
Table des matières 9
Présentation – Dans les hautes sphères de l’État 17
Introduction – Du bon usage de l’histoire administrative 27
La problématique du fait administratif 28
Les grands commis 30
Le cas du Québec 32
Du bon usage de l’histoire administrative 41
Première partie – Nouvelle-France : Justice, police et finances 45
Chapitre 1 – L’intendant du Canada au XVIIIe  siècle : Juge, politicien ou administrateur ? 47
Chapitre 2 – La gestion des finances publiques : Quels rôles pour les intendants modernes ? 63
Commentaires sur la première partie 77
Deuxième partie – Début XIXe siècle : Parlementarisme, démocratie, constitution 81
Chapitre 3 – Étienne Parent, architecte du futur ? 83
Chapitre 4 – La genèse d’une administration publique québécoise 1792-1867 101
Commentaires sur la deuxième partie 121
Troisième partie – Fin XIXe siècle : Agriculture, colonisation, immigration, travaux publics, municipalités 125
Chapitre 5 – De l’agriculture aux travaux publiques : Quatre décennies de la carrière d’un sous-ministre québécois en poste de 1867 à 1909 – Siméon Le Sage 127
Chapitre 6 – La municipalisation du territoire québécois : Grandeur et misère de la gouvernance locale (1855-1939) 143
Commentaires sur la troisième partie 153
Quatrième partie – Début XXe siècle : Éducation et culture, santé, affaires sociales 163
Chapitre 7 – Le Secrétariat de la province de Québec : Un incubateur de ministères durant les années 1920 et 1930 165
CHAPITRE 8 – Le ministère de la Santé du Québec : Sa genèse et ses pionniers 191
Commentaires sur la quatrième partie 209
Cinquième partie – Fin XXe siècle : Énergie, ressources naturelles, économie 219
Chapitre 9 – L’expertise économique au cœur de la fonction publique québécoise : Le parcours de Michel Bélanger pendant la Révolution tranquille, 1960-1973 221
Chapitre 10 – Les grands commis et l’entrepreneuriat collectif 239
Commentaires sur la cinquième partie 253
Conclusion – La planification au Québec : Un paradigme de gestion hérité de la France ? 263
La genèse du COEQ 264
Grandeur et misère de la planification à la française 271
Les limites d’un plan à la québécoise 282
Un prisme de la Révolution tranquille 284
Notices biographiques 289
Quatième de couverture 296