14 ans et portée disparue
  • Éditeur québécois

Mars 20xx.

Arielle, 14 ans, se rebelle contre l'autorité de son père. Elle ne voit qu'une solution pour faire bouger les choses : fuguer. Sa fuite la conduira droit en enfer…

8h : Arielle fait semblant de partir pour l'école à l'heure normale.

9h25 : Elle prend l'autobus en direction de Montréal et débarque au terminus Henri-Bourassa.

17h46 : Le jour décline. Désorientée, l'adolescente se réfugie sur un banc de parc, coin Pie-IX et Monselet.

22h15 : Epuisée, frigorifiée, elle s'endort.

1h22 : Elle est réveillée par quelqu'un qui fouille dans son sac, puis violée et battue par deux hommes.

6h38 : Un inconnu lui offre son aide.

18h35 : Arielle se réveille dans un lit, nue, écrasée sous un corps. On la viole à nouveau.

21h20 : Reprend conscience dans une ruelle, étendue à plat ventre sur l'asphalte.

C'est le début d'un long cauchemar qui l'entraînera malgré elle jusque dans un réseau de trafic humain. Là où les jeunes filles de son âge sont très populaires en tant qu'esclaves sexuelles…