Mater la meute

La militarisation de la gestion policière des manifestations

Livre numérique

Mater la meute
  • Éditeur québécois

La restructuration néolibérale des institutions économiques et politiques entraîne une militarisation progressive des forces policières et de leurs tactiques de maintien de l’ordre. Surveillance, infiltration, brigades spéciales, armes sublétales, arrestations préventives... en Amérique du Nord comme en Europe, il semble que tous les moyens soient bons pour neutraliser la contestation sociale.

Refusant de céder au schématisme habituel qui fait des forces de l’ordre un simple instrument des élites politiques, la sociologue Lesley J. Wood revient sur l’histoire récente de la police nord-américaine pour mettre au jour les dynamiques complexes qui la traversent. S’appuyant sur des sources directes, ainsi que sur les travaux de Bourdieu, Boltanski, Wacquant, et d’autres, elle étudie l’influence croissante du secteur privé – multinationales et consultants en sécurité –, de l’armée et des grandes associations professionnelles sur les pratiques policières et leur diffusion. Car mieux comprendre les raisons de l’escalade de la violence dans les réponses policières, c’est se donner les moyens, collectivement, de mieux y résister.

Dans « Le marché global de la violence » en fin d'ouvrage, Mathieu Rigouste revient sur les mutations du maintien de l’ordre en France.

Table des matières

Table des matières
MATER LA MEUTE 1
Liste des sigles et acronymes 7
Introduction 13
La gestion policière des manifestations en contexte 22
La logique de la gestion policière des manifestations 33
La diffusion 36
La diffusion dans les services de police 38
CHAPITRE 1 - Gérer les vagues de manifestations (1995-2013) 47
Les tactiques 51
L’érection de barrières et la sanctuarisation des sites des sommets 61
Le répertoire de la répression 70
Les vagues de manifestations 73
CHAPITRE 2 - Protéger et servir qui ? 89
Les bonnes pratiques et la police professionnelle 92
CHAPITRE 3 - Légitimité locale et luttes de pouvoir 109
Montréal, Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) 111
New York, New York Police Department (NYPD) 118
Toronto, Metropolitan Toronto Police Service (1995-1998) / Service de police de Toronto (SPT) (1998-2015) 126
Washington (DC), Metropolitan Police Department of the District of Columbia (MPDC) 134
La comparaison des corps policiers 141
CHAPITRE 4 - Attaques sur la première ligne de défense 145
Les vaporisateurs de gaz poivre et leur usage 147
La certification et l’identification 159
L’isolement de la police 163
CHAPITRE 5 - Les experts, les agences, le secteur sécuritaire privé et l'intégration 165
Les organisations policières professionnelles 171
La gestion policière du mouvement Occupy 176
CHAPITRE 6 - La menace des manifestations 185
De l’escalade de la force à une police axée sur le renseignement 190
Logiques et justifications 202
La fabrication d’une menace : la Convention nationale républicaine (CNR) de 2004 211
CHAPITRE 7 - Des fusils à eau remplis d'urine 219
Les effets de l’histoire de l’urine 223
Histoires de policiers 229
L’habitus de la police 230
La culture de la police 232
L’apprentissage de la police 233
CHAPITRE 8 - Crise et contrôle 237
ANNEXE 247
Le marché global de la violence, par Mathieu Rigouste 249
Enquêter sur un champ de bataille 250
Esquisses pour un schéma 254
La contre-insurrection, une technologie pour la guerre de basse intensité permanente 260
La sublétalité, une industrie mondiale de la violence militaro-policière 266
Special Weapons and Tactics (SWAT) et Brigades anticriminalité (BAC) : la globalisation des raids militaro-policiers 270
Nous faisons face à l’expansion d’un marché global de la violence 280
Remerciements pour Mater la meute 285
Notes 287