Inter. No. 120, Printemps 2015
  • Éditeur québécois

Si l’art public et l’art d’intervention font l’objet depuis quelques années d’un regain d’attention critique et théorique, ce numéro de la revue Inter, art actuel s’intéresse à un type particulier de pratique : la micro-intervention. Cette dernière ne se limite pas aux seuls champs des arts, de l’architecture ou de l’urbanisme ; elle recoupe aussi par affinités procédurales des pratiques variées agissant par insertion ou immixtion dans l’environnement (le shopdropping, le tricot-graffiti, la guérilla jardinière, le passe-livres ainsi que certaines formes d’activisme et de médias tactiques). Quels rôles la micro-intervention peut-elle jouer dans le renouvellement du rapport au territoire, dans le développement de nouvelles approches d’aménagement urbain ou d’art public? Quel partage inédit des pouvoirs et du sensible ces explorations pragmatiques de l’infime peuvent-elles susciter? Voilà quelques exemples de questions traitées dans ce dossier.