Tu peux toujours courir
  • Éditeur québécois

Chanteuse dans un bistro, Alice commence à trouver sa vie un peu monotone quand on lui propose de faire partie d’un groupe se produisant dans des soirées privées. Sur le plan affectif, le meilleur reste à venir. Pour l'instant, elle consomme les rendez-vous galants comme on mange du pop-corn devant un film. Jamais d’attachement, c’est plus simple comme ça.

Maud vit en colocation, travaille dans un gym et rêve de l’amour avec un grand A. Elle a du caractère et sait ce qu’elle veut. Côté coeur, cependant, elle se retrouve souvent prise au dépourvu, car elle a tendance à baisser la garde trop vite.

Entre deux 5 à 7, nos héroïnes courent après le bonheur. Une quête qui affecte leur rapport aux hommes, trame de fond de cette fenêtre ouverte sur leur quotidien tantôt rocambolesque, tantôt douloureux, mais jamais dénué d’humour et d’autodérision.

Table des matières

Table des matières
Tu peux toujours courir 1
1- Mise en bouche 10
2- Sel et poivre 20
3- Prospect numéro un 26
4- C’est zéro (moi, je n’me défile pas et j’te dis que je t’aime) 38
5- Fluctuation thermique et autres imprévus 46
6- De mauvais poil 56
7- Sauve qui peut ! 68
8- Lendemain de veille, quand tu nous tiens 74
9- Les quatre mousquetaires 86
10- Rage de dents 106
11- On se rattrape, et puis on devient vieux (tomber, tomber, en amour) 114
12- Pierre qui roule n’amasse pas mousse 120
13- Hiroshima et petit bois 132
14- D’aventure en aventure 154
15- Retour et détours 160
16- 17 mai au matin 168
17- Carte magnétique et décharge électrique 180
18- Une pierre trois coups 198
19- Le gloss porte-bonheur 212
20- Vodka et bulles (au cerveau) 228
21- Bière froide et douche glaciale 236
22- Inspecteur Columbo 264
23- Le rois des bois 276
24- Marche santé 288
25- T-Rex 292
26- Laisse-le courir (rouler, ramper…) 294
27- Folie sur la ligne orange 304
28- Remède de cheval 308
29- La fin du monde 312
30- Être une femme libérée, c’est pas si facile 322
31- Le début du reste 326
Épilogue 328
Remerciements 332