Madame Bovary, mœurs de province

suivi des Actes du procès

Livre numérique

Madame Bovary, mœurs de province

En 1857, au terme de plusieurs années de labeur, Flaubert fait paraître Madame Bovary. Aussitôt c’est le scandale : l’histoire d’Emma – cette fille de paysans qui, pour fuir la médiocrité de son époux et la routine provinciale, se réfugie dans ses lectures puis dans l’adultère – choque la censure. Flaubert est poursuivi pour outrage aux mœurs et à la religion ; on lui reproche ses « tableaux lascifs », ses « images voluptueuses mêlées aux choses sacrées ». Le succès, immense, est à la mesure du tapage judiciaire. Mais cette œuvre est bien plus qu’un roman sulfureux, car elle ébranle les fondements mêmes du genre romanesque.

©Flammarion, Paris, 1986, 2006 et 2014.