Les Liaisons dangereuses

On s'ennuie de tout, mon ange, c'est une loi de la nature ; c'est ne pas ma faute.
Si donc je m'ennuie aujourd'hui d'une aventure qui m'a occupé entièrement depuis quatre mortels mois, c'est ne pas ma faute.
Si par exemple, j'ai eu juste autant d'amour que toi de vertu, et c'est sûrement beaucoup dire, il n'est pas étonnant que l'un ait fini en même temps que l'autre. Ce n'est pas ma faute.
[…] Aujourd'hui, une femme que j'aime éperdument exige que je te sacrifie. Ce n'est pas ma faute.
[…] Crois-moi, choisis un amant, comme j'ai fait une maîtresse. Ce conseil est bon, très bon ; si tu le trouves mauvais, ce n'est pas ma faute.
Adieu, mon ange, je t'ai prise avec plaisir, je te quitte sans regret : je te reviendrai peut-être. Ainsi va le monde. Ce n'est pas ma faute."

Table des matières

Table des matières
Titre 3
Copyright 4
INTRODUCTION 5
« Un météore désastreux, sous un ciel enflammé. » 6
Laclos avant Les Liaisons dangereuses. 11
La rédaction des Liaisons dangereuses. 17
Le témoignage de Tilly. 21
Le dessein de Laclos. 26
Laclos et son double ? 31
Le roman par lettres. 34
Un drame à trois personnages. 42
Les significations. 53
NOTE SUR LA PRÉSENTE ÉDITION 62
LES LIAISONS DANGEREUSES OU LETTRES 65
AVERTISSEMENT DE L'ÉDITEUR 66
PRÉFACE DU RÉDACTEUR 68
PREMIÈRE PARTIE 73
SECONDE PARTIE 181
TROISIÈME PARTIE 289
QUATRIÈME PARTIE 393
Notes 510
BIBLIOGRAPHIE 537