Relations. No. 775, Novembre-Décembre 2014
  • Éditeur québécois

Alors que l’idéologie de la croissance et du progrès technique s’impose comme seul repère valable pour penser la vie collective, résister à cet aplatissement du monde exige qu’on y oppose du sens. Dans une société où la religion est de plus en plus évacuée, l’humanisme peut être un point de rencontre entre croyants et non-croyants de toutes traditions dans la quête pour la justice, la liberté et l’égalité. Mais tandis que le développement technologique effréné nourrit le fantasme du dépassement des limites de l’espèce humaine, comment renouer avec une conception entière de l’humain, réconciliant corps et esprit, nature et culture, individu et société? Avec les textes de Jean-Claude Ravet, Yvon Rivard, Vivian Labrie, Nicolas Le Dévédec et Marc Chabot, entre autres.