Lettres québécoises. No. 155, Automne 2014
  • Éditeur québécois

D’une remarquable cohérence et d’une profondeur rare, l’œuvre d’Andrée A. Michaud s’érige lentement, tel un édifice à la fois fragile et intemporel et ses personnages hantent un paysage unique dans la production littéraire québécoise contemporaine. Lettres québécoises l’a rencontrée pour nous et retrace son parcours depuis la parution de son premier roman en 1987, La femme de Sath. Ailleurs dans la revue, entre autres : Jean-François Crépeau nous amène du côté de la poésie actuelle et interroge les nouvelles – et multiples – voies qu’elle emprunte, Yvon Paré nous dit pourquoi Le feu de mon père de Michael Delisle touche droit au cœur et Annabelle Moreau nous fait part de ses impressions de lecture à propos du neuvième roman d’Hélène Rioux, L’amour des hommes.