La lenteur du monde
  • Éditeur québécois

La lenteur du monde est un livre de l’aube. Une autre journée se lève sur le monde et voilà que le regard, toujours au début de chaque chose, se fait attentif à tout ce qui commence.
Ce recueil est une plongée dans l’enfance, les souvenirs et les amours. Autant de préludes à l’essentielle rencontre de soi où le poète avance tranquille vers le but ultime, «Devenir», titre du dernier poème.
Michel Pleau poursuit ici sa quête de lumière. Un peu en retrait, il se met à l’écoute et cherche à dire la beauté du monde. L’enjeu, qui sous-tend le titre, est brillamment relevé et la poésie en sort grandie.

Table des matières

Table des matières
Première de couverture 1
Crédit couverture 2
Du même auteur 4
Page de titre 5
Dépôt légal - Catalogage 6
Épigraphe 1 7
Épigraphe 2 9
POÈMES 11
[l’aube n’est rien d’autre que l’enfance] 11
Ici 13
Un dessin d’enfant 16
Poème du premier amour 28
Soleil d’autrefois 30
Aux fenêtres 32
Les matins d’éternité 33
Les vieilles photos 35
La lenteur du monde 37
Grands vents 50
Vendredi 51
Comment dire cela 52
Six heures du matin 55
Devenir 56
Table 59
Dans la même collection 61
Achevé d'imprimer - Crédits 64
Notice biographique 65
Quatrième de couverture 66