Métastases
  • Éditeur québécois

Par un soir de pluie, Éva Burns est assassinée, son corps, brûlé. La jeune femme n’avait pas la meilleure réputation qui soit, c’est-à-dire qu’elle était belle et que cela se voyait. Sont chargés de traquer le meurtrier : Norman Petitroux, vieux flic solitaire qui tâte de la bouteille, et Guy Descars, un jeunot lesté d’un douloureux passé, fraîchement largué par sa femme. Sur eux et sur leurs collègues qui se mêlent de l’affaire plane l’ombre du cancer. Les métastases embrouillent la pensée et barbouillent l’estomac. Elles prolifèrent, semblant affecter le récit lui-même, toujours à s’interroger.
De fausses pistes en raisonnements biscornus, David Bélanger prend les lecteurs à témoin d’une enquête truffée des clichés et figures imposées du polar, jusqu’à son dénouement explosif.