Ciel variable. No. 94, Printemps-Été 2013
  • Éditeur québécois

Comment inscrire l’art public dans la ville autrement? Pour analyser la question, Jacques Doyon dirige un dossier réunissant trois artistes aux approches fort différentes : la sculpture-installation de Nicolas Baier créée pour le 50e de la Place Ville-Marie, les graffitis urbains de Dominique Auerbacher et les fresques photographiques de Patrick Dionne et Miki Gingras. La section « Focus » de la revue s’attarde sur ­Anticoste­ de Richard Baillargeon, une mosaïque de photos et d’objets hétéroclites rassemblés comme autant de fragments à recomposer pour « lire » l’histoire de l’île, et sur la récente exposition d’Omer Fast, ­Continuous Coverage­, à la galerie d’art contemporain The Power Plant. La revue clôt ses pages avec un entretien de Jacques Doyon avec Bonnie Rubenstein, directrice artistique du festival de photographie CONTACT de Toronto.