Le retour de l'ours
  • Éditeur québécois

Un petit village nordique. Probablement le seul à avoir survécu aux grands cataclysmes climatiques qui ont provoqué la fin du monde. Ses habitants n’espèrent qu’une chose : que l’ours polaire réapparaisse. Depuis son départ, les morses pullulent, les stocks de poissons s’épuisent ; la survie du village est menacée. Aloupa, le vigile, est celui qui a la lourde tâche de surveiller les signes d’un retour de l’ours. Or, un jour, des circonstances inattendues le forcent à emmener à son poste de garde sa petite-fille Sakari, adolescente timide qui se verra obligée de délaisser ses amis pour faire la vigie avec son grand-père. Le retour de l’ours se déroule sur fond de luttes de pouvoir, de guerre des sexes et d’un hypothétique, mais très attendu retour à l’équilibre de la nature. À la frontière du roman d’anticipation et de la fable écologique, ce véritable «roman du Grand Nord» résiste habilement aussi bien au discours moralisateur qu’à toute représentation folklorique convenue. Un tour de force, vraiment !