Imaginaires de la filiation

Héritage et mélancolie dans la littérature contemporaine des femmes

Livre numérique

Imaginaires de la filiation
  • Éditeur québécois

Depuis 1990, des changements importants se sont opérés, dans les écrits des femmes, quant à la manière dont elles imaginent, pensent et représentent la filiation. Les écrivaines des deux décennies précédentes avaient cherché à rompre avec la société patriarcale et s’étaient surtout intéressées à la sororité et aux relations selon un axe horizontal. Leurs héritières ont plutôt investi l’axe vertical de la généalogie et se sont penchées sur leurs relations avec leurs pères, leurs mères et leurs enfants. Ce changement ne s’est pas fait sans mélancolie puisqu’elles ont rompu avec la notion de communauté, devenue suspecte, et se sont tournées vers ce que leurs prédécesseures avaient laissé de côté, soit la famille. Elles ont donc travaillé avec des restes et, qui plus est, avec les lacunes de leurs liens filiaux souvent appréhendés dans la distance et même l’absence. Mais cette mélancolie a été féconde.

Table des matières

Table des matières
Imaginaires de la filiation 1
Remerciements 12
Introduction 14
Génération héritière 14
Partie 1 36
De la sororité aux liens f(am)iliaux. Imaginaires de la filiation et représentations du corps 36
Partie 2 - Des fantômes et des anges. La filiation en régime spectral 114
Chapitre 3- La revenance du père. Le livre sépulture 116
Chapitre 4 - Histoires blessées. La voix des anonymes du passé 164
Partie 3 - Filles et mères, filles (a)mères. La filiation en régime de deuil 208
Chapitre 5 - En huis clos maternel 210
Chapitre 6 - Écrire l’enfant sous le signe de la perte. L’infanticide et la loi maternelle 256
Conclusion - Une mélancolie créatrice 300
Performativité et structure familiale : reprendre, retraverser, rejouer 308
Bibliographie 316