Acadie 72

Naissance de la modernité acadienne

Livre numérique

Acadie 72
  • Éditeur québécois

En décembre 1972, le premier ouvrage des Éditions d’Acadie est lancé, un tout petit recueil d’un animateur communautaire gauchiste : Cri de terre de Raymond Guy LeBlanc. Aujourd’hui, le milieu littéraire acadien identifie cette publication avec l’émergence de la modernité en Acadie. Et l’année 1972 comme l’année culturelle de référence. Pourquoi ?

Pourquoi cette manifestation - une publication - a-t-elle été si porteuse, bien au-delà de l’ouvrage lui-même ? À force de creuser cette question, David Lonergan s’est aperçu que plusieurs poèmes de Cri de terre avaient été publiés en août 1969 dans la revue Liberté à l’occasion d’un « spécial » Acadie. Que 1969 avait également été marquée par la dernière vague de manifestations étudiantes commencées l’année précédente, ce dont témoigne le film L’Acadie, l’Acadie de Michel Brault et Pierre Perrault. Qu’en 1972, Raymond LeBlanc est un pianiste qui accompagne les chansonniers, Herménégilde Chiasson est un artiste visuel qui écrit de la poésie, Léonard Forest, un cinéaste et poète, que Jacques Savoie compose aussi bien des poèmes que des chansons...

David Lonergan démontre, dans Acadie 72, comment la naissance des Éditions d’Acadie marque l’aboutissement d’une suite d’événements, d’un ensemble de démarches commencées plusieurs années auparavant et qui convergent vers ce point unique. Chaque événement est ici présenté dans son contexte et en lien avec ce qui a précédé.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Prise de parole 2
Du même auteur 4
Titre 5
Crédits 6
Avant-propos 11
1. Prémices 13
2. Le phénomène La Sagouine 39
3. Antonine Maillet 53
4. Un milieu artistique en effervescence 77
5. S’affirmer Acadien 99
Notes 133
Bibliographie des sources citées 143
Table des matières 157
4e de couverture 158