Récitatif au pays des ombres

Livre numérique

Récitatif au pays des ombres
  • Éditeur québécois

Je marche. je marche. Le poème est un cheval fou, se rappeler, la barque est la route. L'horizon est dans le regard du promeneur. Découvrir une chose douce et amère: des îles, il faut se résigner à foutre la mer dehors afin de pouvoir marcher librement pour célébrer la terre, dans le récitatif qui offre aux mots et aux choses le contrepoint du chant: éloge et mystère. Surtout l'élégance. L'élégance sauve le poème comme le soleil l'été.
" Toute ville est un récitatif
J'apprends du verbe apprendre
le bon usage des rues
les paysages de silence
les plages de l'extase
l'amitié des lauriers
l'élégance de l'oiseau-mouche
l'allaitement des ibis
j'apprends par exemple que la mer est un immense gâteau bleu
les soirs d'orage quand les nuages font la gueule
les femmes couchent côté est
pour aider le soleil à se lever"

Table des matières

Table des matières
Première de couverture 1
Catologage 4
Page titre 5
Du même auteur 6
Citation 7
Pour rassembler les continents 9
I Port-au-Prince tête chargée 11
II Cité Soleil 29
III Récitatif au pays des ombres 43
IV Rassembler les continents 75
Table des poèmes 97
Quatrième de couverture 98

Compléments