Sur le chemin de la roche percée

Nouvelles historiettes de la bohème

Livre numérique

Sur le chemin de la roche percée
  • Éditeur québécois

Sur le chemin de la Roche percée s’inscrit dans la digne lignée du Cœur rouge de la bohème et de La femme nue habillait la nuit, où l’auteur nous révélait les folles nuits et les endroits cultes d’un Montréal révolu peuplé d’une galerie de personnages de sympathiques excentriques.
Dans ce nouvel opus, Germain l’enchanteur continue à nous guider dans la bohème nocturne montréalaise en nous présentant de nouveaux originaux en tout genre : artistes des planches, des chambres noires, des ateliers, des cafés… Le lecteur est comme emporté sur un carrousel endiablé de sensations, dans une apologie de l’ivresse et de la fête à l’ère bohémienne. On suit aussi l’auteur au fil de ce qui lui a tenu lieu d’« éducation intellectuelle » sous les rapports de la littérature, du théâtre et de la peinture.
Puis, dans la seconde partie de l’ouvrage, tout le monde en voiture pour le grand départ : les bohémiens urbains désertent leur royaume pour mettre le cap sur Gaspé, à l’ombre de la mythique Roche percée. Là, Germain donne libre cours à son talent de portraitiste, tant des hommes que des sites… La description de la petite communauté des gens du lieu, encore presque inconnu de l’engeance touristique, est tout simplement savoureuse, autant pour l’esquisse des indigènes de la place que des villégiateurs montréalais!
À l’heure où Kerouac (que l’on croise d’ailleurs dans ce livre) arpentait l’Amérique d’est en ouest, Germain et ses compagnons ne sont pas en reste et figurent les beatniks d’un Québec naissant…