La petite princesse chauve
  • Éditeur québécois

Si au royaume de Lamèche, les cheveux sont rois, la princesse Marianne est une exception. Étant chauve, elle attire les moqueries de la cour et inquiète le roi. Le monarque est convaincu que la calvitie de sa fille est un handicap majeur. En sortie officielle ou lors de ses promenades, Marianne doit donc obligatoirement porter une perruque. Si la princesse respecte le protocole, elle n’a aucun complexe et déteste même ces coiffures artificielles. Ses qualités humaines compensent d’ailleurs largement son absence de cheveux, puisque Marianne est aimée de la cour et du peuple. À l’annonce du bal, le royaume est en émoi : le prince Thierry, célibataire convoité, sera de la fête. C’est une occasion unique pour les filles aînées du roi de porter leurs plus belles coiffures. Jalouses, elles complotent pour empêcher leur soeur d’assister au bal. C’est sans compter la détermination de Marianne, qui, aidée de sa servante Mizanplie, surprendra toute l’assemblée.

Table des matières

Table des matières
La petite princesse chauve 1
Chapitre 1 - Des perruques 5
Chapitre 2 - De la haute coiffure 11
Chapitre 3 - Pas question ! 19
Chapitre 4 - Un prince charmant 23
Chapitre 5 - Le coup de foudre 27
Chapitre 6 - Et puis après ? 35
Chapitre 7 - La surprise royale 43