I2 (i carré)
  • Éditeur québécois

Couples, amis, parents et enfants, voisins, collègues, amants et inconnus, tous les protagonistes, narrateur compris, s’assemblent et s’additionnent dans ce qui n’est pas assez, ou déjà plus, trop ou trop peu. Au lieu-dit des malaises muets, le réel répand ses largesses : rivalité, tromperie, méprise, mensonge, humiliation, imposture, ignorance, incommunicabilité… Parce qu’il a besoin de sentir palpiter la vie « dans une forme dont le pouls est si évidemment rapide », l’écrivain choisit la nouvelle brève : dense, exiguë, concentrée, rusée, épicée, mordante, fine dans l’humour autant que dans l’émotion. En soixante-six textes, il puise sans relâche dans le rapport de force entre l’impondérable et l’intelligence des mots.