Duplessis, pièce manquante d'une légende

L’invention du marketing politique

Livre numérique

Duplessis, pièce manquante d'une légende
  • Éditeur québécois

Maurice Duplessis, premier ministre du Québec et chef de l'Union nationale, a marqué son époque. De son vivant, certains partisans, adversaires et analystes le qualifiaient
déjà de «mythe».
Sous la gouverne de Jos D. Bégin, le parti a été le premier à appliquer une démarche de marketing à sa propagande, notamment par des stratégies avant-gardistes de mise en
image et de mise en récit de son chef.
À l'aide de nombreux objets et documents de l'époque, chacune des élections entre 1936 et 1956 est examinée au regard de l'arsenal des stratégies et des moyens de communication déployés par l'organisation unioniste.
Alain Lavigne détient un baccalauréat en histoire, une maîtrise en communication publique et un doctorat en science politique. Il est professeur au Département d'information et de communication de l'Université Laval.

Table des matières

Table des matières
Duplessis, pièce manquante d'une légende. L'invention du marketing politique 1
PRÉFACE 7
AVANT-PROPOS 10
INTRODUCTION 12
L’UNION NATIONALE: UN QUARTIER GÉNÉRAL, UN STRATÈGE, UN PROFESSIONNEL 19
1936: «LE LIBÉRATEUR DE SA PROVINCE» 33
1939: DÉFAITE DE GUERRE 49
1944: REVANCHE DE GUERRE 65
1948: «DUPLESSIS DONNE À SA PROVINCE» 83
1952: «LAISSONS DUPLESSIS CONTINUER SON OEUVRE» 105
1956: «AVEC DUPLESSIS, C’EST LE PROGRÈS» 125
CONTRE-PROPAGANDE: «DUPLESSIS DONNE SA PROVINCE» 149
LE CHEF MIS EN MÉMOIRE 159
CONCLUSION 172
ANNEXES 182
BIBLIOGRAPHIE 190
TABLE DES MATIÈRES 197