Hôtel des quatre chemins

Livre numérique

Hôtel des quatre chemins
  • Éditeur québécois

Cette histoire d’oppression, au sein d’une famille catholique bien pensante, met en scène des interdits et des censures. Grandeurs et misères se succèdent. En échange de l’obéissance servile de ses filles, la mère promet de les soutenir contre le père tyrannique.
Alors que les ménages s’établissent à Montréal ou dans les banlieues, les parents s’installent dans un hôtel aux quatre chemins d’un village désert. Une forêt impénétrable entoure le commerce où les clients habituels ressemblent aux personnages de Hugo et de Gorki. À l’arrivée, la mère jette aux ordures les livres destinés aux enfants. Le père multiplie ses discours d’arrière-garde condamnant la vie intellectuelle.
Les deux sœurs rêvent très tôt d’une idylle, la seule réussite conséquente à Saint-Colomban. La cadette trouve un mari tandis qu’Évelyne, l’aînée, poursuit de longues études contre la volonté de ses parents. « J’avais une obligation de déracinement. Mes interrogations dépassaient ma personne, j’avais à vaincre l’inertie ambiante, la somnolence collective, la pensée qui avait capitulé. »

Compléments