L’indice de progrès véritable du Québec

Quand l’économie dépasse l’écologie

Livre numérique

L’indice de progrès véritable du Québec
  • Éditeur québécois

L’indice de progrès véritable du Québec. Quand l’économie dépasse l’écologie comprend une vingtaine de chapitres sur autant d’aspects du développement du Québec depuis la Révolution tranquille. Pour chacun, il présente une analyse des «externalités» sociales et environnementales qui minent notre avenir, mais dont le PIB ne tient pas compte, pas plus que les milieux financiers, économiques et politiques. Pour chaque composante de l’indice, il présente un portrait des coûts en cause et un calcul de la valeur monétaire de ces coûts. Le résultat montre que notre «progrès» est environ la moitié de ce qui est maladroitement signalé par le PIB actuel et que même ce progrès est à risque face au dépassement de l’empreinte écologique de la société, des sociétés, et aux tendances des principaux paramètres de notre développement. Parmi ceux-ci, le livre met en évidence l’importance des coûts des émissions de gaz à effet de serre du Québec tout comme ceux du chômage dont le niveau dépasse l’acceptable depuis des décennies et va de pair avec la croissance.

Table des matières

Table des matières
Couverture avant 1
Remerciements 9
TABLE DES MATIÈRES 11
Avant-propos 21
Notes 24
Note méthodologique 25
Introduction 27
Le PIB et l’IPV 28
L’élaboration de l’IPV 30
L’IPV du Québec par rapport aux autres exercices similaires 31
L’Indice de progrès véritable du Québec : un portrait incompletdu développement 35
Notes 36
Première partie L’aménagement et l’exploitation du territoire 39
Chapitre 1 Un développement longtemps sans contrôles 41
Chapitre 2 Les passifs manquants dans le bilande l’industrie forestière 51
Chapitre 3 Les coûts sociaux et environnementaux imputablesaux activités agricoles 73
Chapitre 4 Le coût de la pollution de nos cours d’eau 97
Chapitre 5 L’étalement urbain : les coûts de l’urbanisation 105
Chapitre 6 Les infrastructures pour assurer la mobilité : mal orientées 127
Chapitre 7 Le coût des impacts de la pollution de l’air dans nos villes 135
Chapitre 8 Éliminer son capital sans le reconnaître 149
Chapitre 9 La (mauvaise) gestion des ressources halieutiquesen milieu marin 181
Deuxième Partie L’économie : l’activité productive 201
Chapitre 10 « L’effet pervers » de la croissance démographique 203
Chapitre 11 La contribution du travail non rémunéré et du bénévolat au progrès de la société 213
Chapitre 12 Les coûts sociaux du chômage 231
Chapitre 13 Copenhague montre l’impasse : l’évaluation qui s’impose pour le Québec 255
Troisième Partie La consommation, le bien-être et la finalité du développement en vue d’un progrès pour la société 279
Chapitre 14 Le PIB, les dépenses personnelles et le calcul de l’IPV 281
Chapitre 15 L’endettement des ménages et du gouvernement :un risque pour la société 291
Chapitre 16 Santé et bien-être 313
Chapitre 17Les défis pour l’État dans le domaine de l’éducation 329
Conclusion Au-delà des limites / Introduction 345
L’IPV : les grandes orientations de notre développement 346
Un enjeu fondamental du développement, la croissance démographique 356
L’Indice de Gini : la question de l’équité dans le progrès 361
Un développement non soutenable 363
Conclusion 368
Notes 374
Annexes 379
Annexe I L’indice de progrès véritable : tableau synthèse 381
Annexe II Fiche méthodologique : Détermination de la valeur statistique d’une vie humaine 387
Annexe III L’Indice de Gini : Pour monétariser les inégalités dans la société québécoise 391
ÉPILOGUE À LA PLACE D’UN PROLOGUE / Une nouvelle transition 403
Un modèle… 404
… à suivre 406
Réduire notre empreinte 407
Les défis ne manquent pas 408
Notes 410
Couverture arrière 412