Montmorency
  • Éditeur québécois

Voici une fresque émouvante de la vie des gens attachants qui ont fait au fil des siècles l’histoire touchante de cette petite ville dont le site naturel du " Sault de Montmorency ", comme l’avait baptisé Champlain, est connu de tous.Le syndicaliste Fernand Daoust, qui rédige la préface de cet ouvrage, n’hésite pas à affirmer que " Jean-François Simard, par un remarquable travail de recherche minutieuse et parfois inédite, brosse un saisissant tableau d’une petite société qui souffre, qui peine mais qui rêve aussi tout au long de ses inépuisables générations […] ". Ballottés du monde rural au monde industriel puis postindustriel, les gens de Montmorency ont développé une conscience sociale qui a marqué la lutte des travailleurs québécois.En rappelant les péripéties de ces bouleversements, Jean-François Simard nous convie à un devoir de mémoire, d’attachement et de reconnaissance envers un petit coin attachant du Québec dont le labeur et le sens des responsabilités de ses habitants ont contribué à forger l’identité d’un peuple et à perpétuer ses valeurs d’endurance et de solidarité. L’histoire des femmes et des hommes qui ont vécu à Montmorency fait partie de notre patrimoine collectif et appartient à tout le Québec.Cet ouvrage s’intéresse donc à l’essor puis au déclin d’une petite communauté ouvrière, patrie de Fernand Dumont qui s’en est grandement inspiré pour ses travaux. Cette communauté, dans sa relation au double mouvement d’industrialisation et de désindustrialisation qui a rythmé l’avènement du capitalisme au cours du dernier siècle, a marqué de manière indélébile la quête des ouvriers québécois pour une plus grande justice sociale.

Table des matières

Table des matières
Montmorency. Histoire d'une commuauté ouvrière 1
Préface 9
Introduction 13
PREMIÈRE PARTIE: Le travail comme fondement communautaire du lien social 15
Chapitre premier: Montmorency avant l’infusion de l’âme 17
Chapitre 2: Naissance d’un lien social communautaire 39
Chapitre 3: L’époque du syndicalisme de combat 63
Chapitre 4: Montmorency, espace de références identitaires 89
DEUXIÈME PARTIE: Évanescence de la cohésion communautaire 115
Chapitre 5: Essoufflement de l’identité ouvrière 117
Chapitre 6: Reconfiguration des cadres sociaux locaux 145
Chapitre 7: Le travail fantôme, déclin industriel et précarité sociale 167
Chapitre 8: Une communauté en redéfinition identitaire 189
Bibliographie 221
Table des matières 237