L'Inconnue
  • Éditeur québécois

Qui a tué le psychologue d’origine tchèque Milan Koula ?

Voici la question à la base du roman inachevé de la célèbre Béatrice Robin, que devra compléter Olivier Duval, un auteur qui vit de menus boulots d’écriture. Pour dénouer l’intrigue, Olivier remonte jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, là où les pires exactions ont eu lieu.

Après le décès d’une ex-compagne devenue auteure à succès, Olivier Duval se voit confier – par voie de testament – le mandat de terminer le manuscrit que cette dernière avait en chantier : Les Fleurs de Terezin, à mi-chemin entre le roman policier et la fresque historique. Sauf qu’Olivier ne prise pas du tout la manière d’écrire de Béatrice Robin : ils sont plutôt aux antipodes esthétiquement parlant. Intrigué malgré tout, et avec l’assurance que l’héritier de Béatrice lui versera la totalité des droits d’auteur pour cette tâche, Olivier se laisse prendre par l’histoire, où Hubert Aquin et Jean-Paul Sartre font leur apparition. Par l’intermédiaire du travail acharné d’Olivier, on a accès au « making of » du roman de Béatrice, avec les doutes et les réflexions qui surgissent dans le cadre d’un patient travail de création.