Ça sent la banane
  • Éditeur québécois

La Réunion, au milieu de l’océan Indien, est une île splendide et très peu visitée par les Nord-Américains. Un Québécois vieillissant, Raoul Damphousse, est invité à y diriger une école de danse à claquettes. Incapable du moindre pas de danse, il ira de mensonges en déceptions, et ne verra rien de cette île où il se tournera en ridicule plus souvent qu’à son tour.

Dans ce roman, François Barcelo explore des thèmes parfois nouveaux pour lui : le vieillissement, la difficulté de communiquer, le dépaysement, l’arrogance bizarre des Québécois. Mais toujours avec l’ironie mordante et le sens de l’autodérision qui sont ses marques de commerce.

Raoul Damphousse est un champion de la danse à claquettes, activité dont il a dû abandonner la pratique à la suite d’un accident. Il s’est depuis recyclé dans la podorythmie avec plus ou moins de succès. Un jour, une dame de La Réunion l’invite à venir dans cette île de l’océan Indien pour assurer la direction de l’école de claquettes de son défunt mari. Damphousse arrive, pour deux mois, et espère transformer ses apprentis danseurs en podorythmistes accomplis. Il ne passera dans l’île qu’une semaine et n’en verra pratiquement rien. Mais il apprendra à connaître ses gens, surtout les jeunes. Et à se connaître lui-même... ce qui est parfois bien plus difficile.

Table des matières

Table des matières
Page couverture 1
Du même auteur 2
Données de catalogage 4
Dédicace 7
Un jour 9
Samedi 15
Dimanche 51
Lundi 77
Mardi 97
Mercredi 109
Jeudi 125
Vendredi 165
Le vrai et le faux 195
Résumé 200