La Littérature à l’éprouvette

Livre numérique

La Littérature à l’éprouvette
  • Éditeur québécois

Professeur de littérature québécoise, spécialiste de littérature américaine, romancier et essayiste, le quinquagénaire à tous crins qu’est Jean-François Chassay n’avait pas quitté l’incubateur qu’il projetait déjà, si l’on en croit l’infirmière de service, de faire se croiser dans l’espace immatériel de ses futures lectures tubes et cubes, narrateurs et respirateurs, science pure et littérature altérante. Ce Cosinus prématuré était né pour porter le sarrau de prof ou de médecin, d’ingénieur ou d’inventeur; bref, tel Sartre qui voulait être Stendhal et Spinoza, il entendait devenir Ferron et Vian, ou alors Marcel Aymé et Kurt Vonnegut. Il n’aura pas connu de guerre, sinon celle des nerfs devant la bêtise, il n’aura pas inventé la bombe, sinon celle glacée des soupers de fête, mais en grand artificier, comme sa Littérature à l’éprouvette le prouve, il est devenu spécialiste en amorçages et désamorçages dans les interactions quasiment insaisissables et pourtant réelles entre les cultures scientifique et littéraire.

Table des matières

Table des matières
La Littérature à l’éprouvette 1
1 - Comment les sciences viennent aux écrivains. De la matière et des mots 11
2 - Le plus petit dénominateur commun. De l'atome à la bombe nucléaire, ou l'art de tout détruire 27
3 - Savoir évoluer. De Darwin à l'ADN, au jeu de meccano 55
4 - Mon software contre ton hardware. L'ordinateur, ce cerveau ? 93
5 - Pour ne pas en finir 123
OEuvres citées 131
Remerciements 135
Table des matières 137