Le sexe fort n’est pas celui qu’on croit

Un nouveau regard sur la différence homme-femme

Livre numérique

Le sexe fort n’est pas celui qu’on croit
  • Éditeur québécois

Contrairement à une idée fort répandue, les hommes ne sont pas le sexe fort. Ils sont même fragiles, très fragiles.

Les garçons présentent beaucoup plus de handicaps que les filles : 3 fois plus de problèmes d’attention et d’hyperactivité, 4 fois plus de dyslexie, et 10 fois plus de syndrome d’Asperger. Dans les écoles québécoises, les filles dominent largement les garçons : 90% des filles obtiennent leur diplôme d'études secondaires contre 79% des garçons.

Pourtant, dans le monde du travail, les hommes détiennent les postes clés et accaparent les gros salaires. À cause de la discrimination? De la culture? Oui, mais pas uniquement. Et si les femmes n’étaient pas la copie conforme des hommes? Si leurs désirs face au travail et à la vie étaient différents?

Dans ce livre, Susan Pinker secoue les idées reçues. Elle s’appuie sur son expérience de psychologue et sur les récentes découvertes scientifiques pour étudier la différence entre les genres masculin et féminin. Une façon d’inventer une autre version du féminisme.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Table des matières 11
Introduction - Des marionnettes et des eunuques, version féminine 13
Chapitre 1 • Les hommes, sexe faible ? 33
Chapitre 2 • Des garçons dyslexiques qui réussissent dans la vie 57
Chapitre 3 • Quand les femmes décident d’abandonner le navire 85
Chapitre 4 • Empathie : les femme sont l’avantage 119
Chapitre 5 • La revanche des Asperger 157
Chapitre 6 • Personne n’a demandé à Caroline si elle voulait être le père 193
Chapitre 7 • Le syndrome de l’imposteur 223
Chapitre 8 • La compétition : une affaire d’hommes ? 241
Chapitre 9 • Les hommes qui mettent le turbo : quand hyperactivité rime avec réussite 283
Conclusion - Les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être 307
Remerciements 323
Notes 327
Couverture arrière 396

Compléments