À l'ombre du mur

Trajectoires et destin de la génération X

Livre numérique

À l'ombre du mur
  • Éditeur québécois

Stéphane Kelly propose ici la première grande analyse socio­logique de la génération X. Nés au tournant des années 1960, dans l’euphorie des Trente Glorieuses, les X ont été séduits par l’insouciance et l’arrogance des premiers boomers, par leur culte de la rupture pour la rupture. Les X les ont enviés et imités... jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que cette position était stérile. L’individualisme radical, introduit progressivement par les boomers, a rendu la condition des X et des cohortes suivantes plus instable et précaire, aussi bien dans le domaine de la vie professionnelle que dans celui de la vie privée. Pour survivre, les X ont dû adopter une vision du monde plus responsable et plus modeste. Alors que les premiers boomers, nés, pour la plupart, dans des familles de condition modeste, ont vu leur niveau de vie s’améliorer de façon continue, le destin de beaucoup de X a suivi une trajectoire presque contraire, malgré une enfance et une adolescence relativement heureuses et confortables. Grand nombre de X ont frappé un MUR à leur entrée dans la vie adulte. Stéphane Kelly analyse la génération X sous tous ses angles (éducation, religion, emploi, famille, sexualité, politique). La première section du livre traite de l’enfance de la génération X, bercée par l’enthousiasme de ses aînés et les grands rêves qu’ils ont fait miroiter. La deuxième partie analyse l’entrée dans l’âge adulte des X, au tournant des années 1980, qui réalisent que l’idéal de vie poursuivi par leurs parents est hors d’atteinte et adoptent une attitude sceptique face aux grandes utopies politiques. La troisième section dessine de façon fictive une série de trajectoires singulières d’individus de la génération X. Dans la quatrième section, l’auteur décrit les quatre filières professionnelles les plus payantes à cette époque : les vedettes, les thérapeutes, les juristes et les managers. Fruit d’une recherche qui s’est échelonnée sur plusieurs années, ce livre est d’abord un projet personnel de l’auteur qui a pris naissance suite à un colloque qu’il a organisé à l’Université McGill en 2001 sur la sensibilité historique et politique de la génération post-baby-boom.

Table des matières

Table des matières
À l'ombre du mur 1
Introduction - Les enfants de la révolution 11
I - L'enfance de la génération X 17
1 - Les années 1960 et la société thérapeutique 19
2 - Des parents déboussolés 24
3 - Le Mur et la destruction de l'école publique 29
4 - La religion du rock ou la passion selon C.R.A.Z.Y. 37
5 - Le sexe : les illusions de la libération 44
II - Devenir un jeune adulte 51
6 - Les années 1980 et la crise de la classe moyenne 53
7 - Les étapes de l'installation dans la vie 60
8 - Stratégies de survie en temps d'anomie 69
9 - Monsieur Bovary 79
10 - Madame Don Juan 89
III - La traversée du désert 99
11 - La pyramide sociale et les trajectoires biographiques 101
12 - Au sommet : la classe supérieure 106
13 - La classe moyenne I : les X tard-installés 116
14 - La classe moyenne II : les X tôt-installés 130
15 - Vivre au bas de l'échelle : la classe inférieure 141
IV - Les filières payantes 155
16 - La lutte pour les places des mondiaux 157
17 - Les thérapeutes 161
18 - Les vedettes 168
19 - Les juristes 175
20 - Les managers 183
V - La lutte pour la survie 193
21 - La fin du monde : héros, victimes, survivants 195
22 - Narcisse dans l'espace 201
23 - Les guerriers de l'amour 207
24 - La planète des singes 216
VI - La perte des repères politiques 225
25 - Sens de l'idéal et déceptions démocratiques 227
26 - Darwinistes et libertariens : le culte de l'animal laborans 233
27 - L'élève, le citoyen et le client : les X en tant que parents 243
28 - Les capacités politiques du peuple 253
29 - Le mouvement, le Mur et l'insécurité 260
30 - Retrouver l'enfant en soi 269
Épilogue - Le sens des limites 275
Annexe - Un chantier et une méthode 279
Remerciements 285
Table des matières 287