Capitaine-Abbé Rosaire Crochetière
  • Éditeur québécois

« Quelle journée terrible ! Du sang, encore du sang, toujours du sang ! Je vois rouge, il me semble que je trempe ma plume dans le sang... »Rattaché au 22e bataillon canadien-français, l’aumônier militaire Rosaire Crochetière racontait ainsi sa première expérience dans les tranchées, à l’automne 1917 en France, lors de la Première Guerre mondiale. Un obus de gros calibre tombé sur un abri tue six personnes. Accouru en toute hâte pour prêter secours aux sauveteurs, il est impuissant à parvenir jusqu’à eux. Il tente de ramper à plat ventre à travers les débris pour leur donner les secours de la religion, mais il n’y parvient pas.Le capitaine-abbé Rosaire Crochetière passera presque sept mois dans les tranchées. Il suit "ses gars" parce qu’il estime qu’il est de son devoir d’être partout. Il les suivra jusqu’à la mort. Au matin du 2 avril 1918, les éclats d’un obus le frappent mortellement. L’abbé Crochetière devient le premier - et le seul - aumônier militaire catholique du Canada mort au champ d’honneur.Un vicaire dans les tranchées raconte son histoire, au fil de sa correspondance, de son journal de guerre, de ses souvenirs d’enfance et de témoignages écrits à son sujet. C’est aussi le touchant récit d’un orphelin de mère avant même d’avoir ses deux ans. Adopté par sa tante, il n’oubliera pas pour autant sa mère naturelle, à qui il vouera un culte toute sa vie.

Table des matières

Table des matières
Capitaine-Abbé Rosaire Crochetière 1
Prologue 7
Préface 9
Avant-propos 11
À propos du récit 13
CHAPITRE 1: «C’est pour lui que je pleure...» 15
CHAPITRE 2: Le Grand Croche (1894-1912) 25
CHAPITRE 3: Un vicaire dans la paroisse (1912-1915) 37
CHAPITRE 4: R. Crochetière, matricule 32 344 (janvier 1916 – mars 1916) 45
CHAPITRE 5: Un si populaire capitaine-aumônier (mai 1916 – novembre 1916) 55
CHAPITRE 6: Une Babylone moderne... (novembre 1916 – mars 1917) 65
CHAPITRE 7: Le violon brisé (avril 1917 – juin 1917) 73
CHAPITRE 8: «Du sang, encore du sang...» (juillet 1917 – septembre 1917) 85
CHAPITRE 9: «Je vous écris des tranchées...» (septembre 1917 – janvier 1918) 93
CHAPITRE 10: Un tour de France (janvier 1918) 103
CHAPITRE 11: De retour au bataillon (janvier 1918 – février 1918) 111
CHAPITRE 12: Le grondement de la canonade (mars 1918) 115
CHAPITRE 13: Au peloton d’exécution (mars 1918 – avril 1918) 119
CHAPITRE 14: Au matin du 2 avril 1918... 125
CHAPITRE 16: Cet héroïque enfant de Princeville 137
CHAPITRE 17: L’assurance d’un souvenir impérissable 141
CHAPITRE 18: Une prière sur sa tombe 145
Épilogue 155
Bibliographie 157
Table des matières 159