Pourquoi Bologne

Livre numérique

Pourquoi Bologne
  • Éditeur québécois

Un écrivain dédoublé entre deux époques ne se sent bien dans aucune. Nous sommes en 1962, nous sommes en 2012, en même temps, pourquoi choisir. Le problème est ailleurs, et lui aussi est double: on surveille le narrateur jour et nuit, et un psychiatre expérimente à McGill le mind control sur ses patients. Nab Safi, l’oncle du narrateur, en sait quelque chose, mais il n’est bientôt plus là pour en témoigner.

Hanté par des cauchemars énigmatiques, l’écrivain s’enfoncera dans les spirales d’une enquête où se télescopent les lieux et les gens. Une mère trop endettée du ghetto libanais joue son fils aux dés dans un casino improvisé pour se refaire, un veilleur aux allures de minstrel show monte la garde, une Suissesse blonde fait avancer les recherches, les dinosaures reviennent et un drôle de pistolet décidera de l’issue des choses, si on y croit assez.

Nous sommes tour à tour dans le bureau du narrateur à McGill, devant la télé qui diffuse des séries japonaises, à l’intérieur d’une photo d’enfance, aux commandes d’un vaisseau spatial, dans une salle d’accouchement, sur la terrasse d’une villa italienne, dans les profondeurs traumatisantes du Réservoir McTavish, sur le mont Royal, mais surtout autour de Ravenscrag, le manoir lugubre aux trente-six chambres.

Ni roman de S.-F. rétro ni autofiction, Pourquoi Bologne est le roman nouvelle-vague d’un agité du bocal, un livre sur la résilience et la fiction comme remède, sur la nécessité de raconter des histoires pour s’en sortir.