La prostitution un métier comme un autre?
  • Éditeur québécois

Partant du constat qu'il est quasi impossible de faire disparaître la prostitution, certains proposent de la considérer comme une activité légitime et de voir les prostituées comme des « travailleuses du sexe ». Ils espèrent ainsi mettre fin à la marginalisation et au mépris dont elles sont victimes. Mais la prostitution pourra-t-elle jamais être un métier comme un autre ? Légitimer le commerce du sexe suffira-t-il à en éliminer les abus et à assurer le respect et l'intégrité des prostituées ?Cet essai veut dissiper la confusion que suscitent les notions de droits et de libertés individuels dans une société démocratique quand on les applique à la prostitution. Le « droit de se prostituer » existe-t-il vraiment ? Est-il possible de choisir librement de vendre son corps ? Pour répondre à ces questions, Yolande Geadah replace le phénomène dans un contexte plus large. Elle présente les diverses conceptions qui s'affrontent sur ce sujet et les principaux types de législations adoptées par les pays qui ont voulu encadrer cette activité. Cet état de la question éclairera tous ceux et celles que le sujet préoccupe, qu'ils soient ou non d'accord avec l'auteure.